-Solide vs Gonflable
La technologie de fabrication et de conception iSUP a bien avancé. Les stand up paddle boards gonflables sont maintenant incroyablement rigides et le contrôle du balancier est maintenant possible grâce à des mises à jour dans les techniques de tissage. Cela signifie qu’il n’y a plus à troquer portabilité et performance. Les iSUPs sont faciles à transporter et à ranger, et vous pouvez même les plier en deux et les mettre sous votre lit. Si vous avez un large espace de stockage et que vous participez régulièrement des cours ou à du SUP de l’extrême, vous pouvez considérer une planche rigide. Pour la majorité des SUP, les bénéfices d’une planche rigide sont imperceptibles, et largement contrebalancés par les inconvénients. Finalement, cela dépend des préférences personnelles, ainsi que du stockage et des considérations liées au transport.

– Forme, Longueur, PSI et Rocker
La forme, la longueur, les niveaux PSI et le balancier ont une grande influence sur les performances d’un iSUP. Quelques éléments à garder en tête:

  • Un nez légèrement pointu traverse les vagues et permet de glisser tout en se maintenant en équilibre tant qu’il ne sort pas trop de l’eau.
  • Un nez très pointu est le meilleur pour les courses en ligne droite.
  • Un nez rond comme une planche longue traditionnelle est le meilleur pour du paddling de loisir et de petites vagues.
  • Le balancier d’une planche est l’apparence d’ne courbe lorsque la planche est vue de côté. Différentes pointes sont meilleures pour différentes utilisations, mais elles doivent être graduelles du nez à la queue.
  • Un balancier graduel permet une glisse fluide et efficace lorsque vous faites du paddle à travers les eaux plates en ligne droite. Il permet aussi de travers les vagues sans que le nez ne flotte sur l’eau, ce qui causerait des secousses.
  • Plus de balancier permet des virages plus agressifss. C’est utile pour le surf mais pas pour les autres formes de paddling. En fait, cela rend la stabilité et la tenue plus difficiles donc gardez-les pour des planches de surf dédiées.
  • Les planches plus longues permettent la meilleure tenue et le mouvement avant le plus efficace. Elles sont aussi les plus rapides pour couvrir plus de distance à chaque pagaiement. Elles requièrent un peu plus d’efforts pour tourner, en revanche.
  • Les planches plus larges ont une meilleure stabilité et un meilleur équilibre. Elles sont faites pour une utilisation versatile et doivent être d’au moins 15″ de largeur. Plus la planche est large par rapport à sa longueur, plus elle sera lente.
  • Les planches plus fines sont meilleures pour la course mais plus dures à manoeuvrer. Une planche longue et fine sera rapide mais elle requiérera également plus d’aptitudes et de base musculaire pour pagayer de manière efficace.
  • La largeur d’une planche de haut en bas affecte à la fois à la flottabilité et l’équilibre. Les planches 4″ sont appropriées pour les enfants ou les petits adultes. Les planches 5″-6″ sont idéales pour la majorité des paddlers adultes. Lorsque vous vous arrêtez avec une planche aussi large, la flottaison sera maintenue.
  • La rigidité est essentielle à la stabilité et aux planches à chambre unique qui doivent être gonflées entre 12 et 15 PSI lorsqu’elles sont utilisées. Des plus hauts niveaux de PSI sont possibles pour la majorité des planches, mais elles peuvent être pompées à bien plus de 20. Cela n’augmentera pas les performances ou la ridigité de manière notable, et cela peut abîmer le pont et le tissage au fur et à mesure.
  • Les planches multi-chambres ont souvent un niveau PSI bas par chambre mais elles sont aussi rigides que les planches à chambre unique.

Tailles et poids spécifiques du Paddler
Les paddlers plus grands et plus imposants préfèreront les planches plus longues et larges étant donné leur centre de gravité. Une planche plus large permet d’avoir plus de surface disponible sur l’eau, ce qui fait une réelle différence pour pouvoir se tenir debout confortablement. Cela est particulièrement vrai durant la phase d’apprentissage.

  • Les paddlers au-dessus de 183cm ou pesant plus de 90kg ressentiront une meilleure stabilité sur une planche qui est longue d’au moins 12′ et large d’au moins 77cm.
  • Les paddlers sont les 183cm et pesant moins de 90kg seront plus à même de tenir en équilibre sur des planches plus petites et plus fines.

– Voyager & Faire la Course vs. Usage Versatile

  • Les planches pour voyager et participer à des courses sont conçues pour la vitesse et la distance avec une glisse la plus douce et un suivi le plus droit possible. Elles ont généralement une ligne de flottaison plus longue et un espace de pont plus étroit, ce qui les rend plus rapides en ligne droite. Ces facteurs signifient que vous pouvez aller d’un point A à Z plus rapidement et avec moins d’effort. Ils sont particulièrement bons pour pagayer dans le vent.
  • Les planches versatiles ont une forme globale moins agressive. Elles permettent un équilibre entre la longueur et la largeur du pont pour donner la priorité l’équilibre et à la maniabilité par rapport à la vitesse. Ces planches ne sont pas aussi rapides que les planches de voyage et de course, mais elles sont plus polyvalentes pour une utilisation dans un plus grand nombre de conditions et pour plus de types de pagayage.

– Tapis de pont
Les tapis de pont sont importants pour fournir de la traction sur une surface mouillée et glissante.

  • Ils doivent être fermement attachés au pont de la planche avec un motif en relief pour une meilleure adhérence.
  • Les tapis de pont donnent au pagayeur un sens tactile de la queue de la planche afin de ne pas mettre son pied trop loin en arrière, et en particulier lors des virages.

– Constitution de la planche
La rigidité d’un iSUP est largement déterminée par la constitution de la planche. Les composants de base de la construction d’une planche de haute qualité sont les suivants:

  • Tissage à points noués – cette technique sépare uniformément des milliers de fils entre 2 morceaux de PVC créant le corps d’un iSUP. La couture à points noués permet la production de SUP gonflables si rigides qu’ils peuvent résister à leurs homologues solides dans l’eau.
  • Plate-forme et coque stratifiées en PVC par machine. Ceux-ci doivent être résistants aux UV et collés au niveau des rails latéraux.
  • Des coutures internes thermosoudées complètent la première couche l’iSUP afin de la rendre étanche à l’air et à l’eau.
  • Un deuxième rail latéral externe renforce les composants internes. Au moins deux couches de renforcement doivent être présentes pour assurer la durabilité et la longévité.
  • Toutes les planches SUP gonflables ont une valve en plastique dur. Il y aura également une petite place sur le dessous de la planche afin de s’en accomoder, ne vous inquitez pas.

– Ailerons
La majorité des iSUPs à l’heure actuelle disposent d’un aileron central détachable ou d’un skeg.

  • Les meilleurs iSUP auront également un aileron plus petit de chaque côté de l’aileron central. Cette configuration à trois ailerons est connue sous le nom de «propulseur» et est excellente pour optimiser la tenue sans sacrifier la vitesse ni la capacité de tourner.
  • Idéalement, l’aileron central détachable est ancré dans un système de fente et de verrouillage qui fournit un point de fixation suffisamment ferme pour que l’aileron ne bouge pas lorsqu’il est en place.
  • Recherchez des systèmes de fixation simples qui ne nécessitent pas trop de pièces amovibles. Ne mettez jamais de poids sur votre iSUP à terre si l’aileron central est en place.